André Vallini, secrétaire d’Etat à l’atomisation de la République

Couverture Hollande, la République pour cibleManuel Valls prend décidément un malin plaisir à étaler la confiture. Après les ministres, le discours de politique libérale, voilà les secrétaires d’Etat. Et pour ce qui concerne le démantèlement du cadre institutionnel républicain, Manuel Valls ne fait pas une erreur de casting. Il avait déjà maintenu en place Marylise Lebranchu pour servilité, absence d’amour propre et bons services rendus de fossoyeuse de la République, voilà qu’il nomme secrétaire d’Etat à la réforme territoriale le chantre de la loi à géométrie variable : André Vallini. Manquerait plus que Gattaz à la protection sociale s’il y avait un ministère pour cela, ce qui n’est bien sûr pas le cas sous Manuel Valls.

Manuel Valls s’attaque donc au cadre républicain avec une violence inouïe. A tel point que même Claudy Lebreton, président socialiste de l’Assemblée des départements de France (ADF), s’est dit aujourd’hui « cocufié ». Le maintien de Marylise Lebranchu était déjà un signal d’alerte important. Alors même que sa copie sur la décentralisation avait été déchirée par Matignon et que ce sont les services du Premier Ministre qui avaient directement repris le crayon, on aurait pu s’attendre à ce que la ministre désavouée cède la place. Que nenni. Au pays solférinien, la médiocrité est une vertu quand elle côtoie la soumission. Puis, mardi 8 avril, dans son discours de politique générale, Manuel Valls a livré son bréviaire pour démanteler la République en explosant son architecture : fusion de régions pour les ramener à une dizaine, suppression de tous les départements en 2021, suppression de la clause de compétence générale, baisse des dotations aux collectivités, étranglement de la fonction publique… La mise en adéquation du cadre institutionnel avec le dogme de la compétitivité est donc sur les rails. La concurrence libre et non faussée est bien le souci premier qui prévaut à l’émergence de ces nouvelles entités survivantes que vont être les 10 supers régions dessinées pour épouser la compétence économique et elle-seule. Lien social, corps politique, souveraineté populaire sont sacrifiées car trop gênantes sur l’autel du libéralisme.

On aurait pu en rester là et c’eut été déjà beaucoup. Mais Manuel Valls entend faire boire le calice jusqu’à la lie à Marianne. Dès le lendemain, il a donc nommé André Vallini secrétaire d’Etat à la réforme territoriale. André Vallini ! Comme un symbole. Celui-là même qui participait en 2008 à la mission Balladur qui la première a prôné l’éclatement républicain, mission dont Manuel Valls chantait encore les louanges le 8 avril dans son discours de politique générale. André Vallini, celui-là même qui encore en septembre 2013, proposait que la contrainte pénale issue du projet de réforme de réforme pénale Taubira soit expérimenté dans deux ou trois cours d’appel. Bref que la Loi se décline localement, l’expérimentation étant le plus sûr moyen pour ouvrir la brèche. Ce fidèle de François Hollande en partage notamment le goût pour la loi à géométrie variable, celle qui en niant la Loi comme expression de la souveraineté populaire gomme le corps politique auquel elle s’adresse. André Vallini a été nommé pour être le porteur d’eau du « pouvoir local règlementaire local d’adaptation» dont parlait François Hollande dans sa conférence de presse du 14 janvier, manière d’établir la « République contractuelle » chère au candidat Hollande depuis le discours d’Ajaccio le 24 mars 2012 (à retrouver dans le livre ‘Hollande, la République pour cible’, de François Cocq et Francis Daspe aux éditions Bruno Leprince).

Hollande, Valls, Lebranchu et Valls sont bien les mousquetaires de l’ancien ordre féodal, celui vers où ils veulent renvoyer la France en lui soustrayant la République. Maintenant les fossoyeurs de la République, ça suffit ! Le samedi 12 avril, marchons enfants de la patrie républicaine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s