Des raccourcis comme des impasses

C’était avant l’été. Je relatais ici le grand bond arrière que s’apprêtait à faire La France insoumise en termes d’orientation. L’été a passé et malheureusement nous y voilà : la primauté accordée au rassemblement des scories de la gauche s’est traduite par une mise en compatibilité programmatique pour mieux les accueillir. Au risque je le crains de briser sur le temps long la reconquête de la crédibilité et de la cohérence d’action à laquelle aspirent si fort les citoyens pour accepter de rejouer à l’avenir le jeu dans cette grande comédie du politique. Lire la suite