Face au récit national, les petites histoires d’Olivier Dartigolles

olivier_dartigollesOlivier Dartigolles est indécrottable. Il parle sur tout et sur rien, dernier moyen qui lui reste pour faire causer de sa petite boutique. Et comme à chaque fois, il se prend les pieds dans le tapis. Le voilà qui, aux côtés d’Olivier Besancenot, instruit donc à nouveau un procès à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon pour … avoir proposé de débattre avec Nicolas Sarkozy suite aux déclarations de ce dernier sur « l’identité gauloise » ! Outre la mauvaise foi de la sordide manoeuvre politicienne du porte-parole du PCF qui ainsi prend le risque d’affaiblir le seul candidat capable à la fois d’être un remède à la macronite au 1er tour et dès lors de porter les couleurs de notre camp au second, cette nouvelle saillie traduit surtout l’enfermement minoritaire dans lequel s’enfonce le PCF. Lire la suite

La grande richesse nuit à la citoyenneté

argentOn connaissait Cahuzac, Le Pen, Noah et les autres qui fraudaient le fisc en allant cacher leur argent en Suisse. Le journal Le Parisien du 26 septembre nous révèle aujourd’hui un scandale d’une toute autre ampleur : l’administration fiscale française est ainsi à la recherche d’informations sur plus de 45.000 comptes ouverts en 2006 et en 2008 auprès d’UBS Suisse pour une somme estimée à plus de 10 milliards d’euros !  A cette échelle, la fraude fiscale n’apparaît plus simplement comme l’égoïsme et la malveillance d’individus isolés mais comme la résultante d’un effet de système : la grande richesse nuit à la citoyenneté. Lire la suite

Co(h)n-Bendit se met en marche

cohn-benditDaniel Co(h)n-Bendit bénéficie sans conteste des privilèges réservés aux membres de la Caste : il peut déblatérer les pires inepties tout en recevant compliments et sourires amènes de ses frères d’armes journalistes. Ainsi ce jeudi 22 septembre sur France-Info, Daniel Cohn-Bendit s’est lancé dans une diatribe contre le peuple sous les rires hilares de ses comparses. Sa mise en marche dans les pas de Macron n’en éclaire qu’un peu plus la démarche de ce dernier. Lire la suite

Hollande homme d’Etat de l’année, le prix de la soumission à l’empire nord américain

logo (2)J’étais ce mardi 20 septembre l’invité de Philippe David dans l’émission Seul contre tous sur Sud Radio. Au programme, le prix d’homme d’Etat de l’année 2016 décerné le 19 septembre à François Hollande par la fondation interconfessionnelle américaine « Appeal of conscience », prix de la soumission aux intérêts de l’empire nord-américain. Au contraire, en 2017, ce qui rassemble, c’est l’insoumission.

Ecouter l’émission ici

Enigmes de la politique des bas-fonds

la-tourgueEdito de la lettre du mois de septembre de l’AGAUREPS-Prométhée

« Les bas-fonds de l’Assemblée s’appelaient la Plaine. Il y avait là tout ce qui flotte ; les hommes qui doutent, qui hésitent, qui reculent, qui ajournent, qui épient, chacun craignant quelqu’un[1] ». Deux siècles après, leurs descendants sont tous de sortie pour candidater sinon à l’élection présidentielle du moins à l’une des trois primaires (PS et satellites, EELV, droite) qui la précèdent. Lire la suite

Impeachment : quand Montebourg s’enferme dans l’institutionnel

montebourg-4-veritesJeudi 8 septembre, Arnaud Montebourg assénait avec son assurance habituelle sur France 2 : “Le chef de l’Etat est en position objective d’empêchement, les américains parleraient d’impeachment ». Seulement voilà, pour un bon mot Montebourg sacrifie une fois encore le sens : l’impeachment qu’il décline n’a pas à voir avec le fond de la politique menée mais avec ses formes et est donc impropre à s’appliquer à ce stade à François Hollande. La solution est par contre toute trouvée : le référendum révocatoire. Lire la suite

La fabrique de l’opinion : en marche vers 2017

JDDLes faiseurs de roi avancent à visage masqué vers 2017. Mais ils avancent. La preuve avec la livrée de la presse dominicale. La Une du JDD, quatre sondages et quatre pages pour Macron plus tard, les attendus de Lagardère[1] sont rendus. Ceux de Bernard Arnault figurent eux en Une du Parisien avec le même. Mais ne nous y trompons pas : la fabrique de l’opinion est un art subtil qui si loin de l’échéance a besoin de diversions et de lièvres. Le système monte en épingle Macron, l’agitateur anesthésiant, pour mieux jouer gagnant le tiercé des canassons Hollande, Sarkozy et Le Pen. Lire la suite

De Macron à Hollande : miroir mon beau miroir

Macron HollandeEmmanuel Macron vient de remettre sa démission du gouvernement à François Hollande. L’argutie du stratagème apparaît donc au grand jour. Macron s’en va avec la bénédiction de son géniteur pour mieux revenir au bercail. Le barouf médiatique peut se lancer sur sa candidature supposée à la présidentielle, celle-ci se fera comme lui évanescente avant que de disparaître pour faire place nette au président sortant. La société du spectacle politique tient son nouveau vaudeville. Lire la suite

Montebourg : bluff primaire

Montebourg HollandeLe principe des primaires recèle décidément des biais encore insoupçonnés. Arnaud Montebourg vient d’en explorer un nouveau ce week-end en faisant de sa déclaration de candidature prononcée à Frangy-en-Bresse un chantage à la primaire. Mais dès le lendemain, le bluff a sauté aux yeux de tous. Lire la suite