Les primaires dans les griffes du pouvoir médiatique

29-janvier-2017Les médias sont désormais intégralement partie prenante du processus des primaires. Cela change de fait la nature de celles-ci mais aussi les produits qui en sortent. Benoît Hamon vainqueur de la primaire du PS n’a ainsi pas vocation à être élu au mois de mai prochain. A dire vrai il ne l’ambitionne même pas. Mais de la mise en scène de la primaire jusqu’au roman feuilleton des désertions programmées du PS, en passant par le sondage bidon de TNS-Sofres le soir du vote, l’establishment médiatique se sert de ses marionnettes pour jouer la grande comédie. Lire la suite

Valls ? Fait ! Au suivant !

Sarkozy ? Fait ! Juppé ? Fait ! Hollande ? Fait ! Valls ? Fait aussi ! Que ce soit dans la lumière médiatique de la primaire de droite ou dans le crépuscule blafard du PS, tous ceux que le système avait érigés en porte-étendard passent l’un après l’autre à la moulinette. Et le mouvement n’est pas fini :  Fillon va suivre, et Macron après lui. Voilà bien la seule leçon qu’il faille tirer de la primaire du PS et de la semaine écoulée.   Lire la suite

Hamon passe et le PS reste

Par-delà les exercices obligés du débat télévisé de la veille, le flou stratégique entretenu à dessein autour de la candidature de Benoît Hamon par le principal intéressé a été levé dès le lendemain au détour de deux émissions radio : sur RMC-BFM Benoît Hamon annonce qu’il se présentera quoi qu’il en coûte à l’élection présidentielle s’il est investi par le PS et, si tant est qu’il soit élu (hum…), on apprend sur France-Inter qu’il gouvernerait avec Macron plutôt qu’avec Mélenchon. Tout un programme. Lire la suite

Quand le PS abuse ses électeurs et les transforme malgré eux en complices

urrneOn savait que les primaires en tant que processus relevaient d’une forme de supercherie. La mascarade autour des chiffres de participation à la primaire du PS ce dimanche va plus loin : elle manipule les électrices et les électeurs en rompant le lien entre l’individu et le citoyen, une personne ne valant plus une voix. La participation à la primaire du PS en devient un exercice à haut-risque. Lire la suite

Participation à la primaire du PS : quand les prophéties ne sont plus auto-réalisatrices, la primaire est destructrice

indexIls sont « entre 1,5 et 2 millions » à s’être déplacés ce dimanche pour participer à la primaire organisée par le PS. C’est semble-t-il bien suffisant pour que tout ce que la rue de Solférino compte comme pontes se félicite en cadence du succès, du moins du non-échec, de la primaire. Mais l’autosatisfaction solférinienne ne saurait masquer que même les prophéties qui se voulaient auto-réalisatrices en termes de participation n’ont pu se vérifier dans les urnes malgré les revues à la baisse successives. Au PS, c’est comme un compte à rebours avant implosion : 3 millions, 2 millions et demi, 2 millions, 1,5 million…BOUM ! Lire la suite

Les primaires en cale sèche

indexTandis qu’Armel Le Cléac’h franchit la ligne d’arrivée du Vendée-Globe, la primaire du PS et de ses satellites se voit elle remisée en cale-sèche. Comme pour les autres primaires qui l’ont précédée ces dernières semaines, la dynamique électorale qui résulterait du processus vient de voler en éclat. C’était là le dernier argument des gardiens de l’ordre établi pour tenter de justifier de l’utilité du procédé et imposer leur champion. La prophétie se voulait auto-réalisatrice. Tout démontre désormais que non seulement l’effet attendu a disparu mais qui plus est que l’essorage préliminaire nuit à la mise en mouvement populaire. Lire la suite

PCF mode d’emploi ?

laurent-dartigollesLe secrétaire national du parti communiste français Pierre Laurent et son porte-parole Olivier Dartigolles avaient appelé ce lundi 16 janvier une conférence de presse dans les sous-sols de la place du Colonel Fabien pour parler des législatives. Plus que la mise en scène publique de désaccords qui nuisent à la dynamique de campagne, les observateurs attentifs attendaient des éléments nouveaux de discussion sur le sujet. Au temps pour eux. L’absence d’avancées et de prise en compte de l’existant les laisse dans la perplexité. Lire la suite

Quand M. Macron recycle le système

xvma732a7c4-a019-11e5-a950-99f8533f98fa-300x200M.Macron se vantait d’avoir un projet mais pas de programme. Et maintenant que ce dernier va être élaboré, ça promet : M. Macron vient en effet d’annoncer ce mercredi 11 janvier qu’il en confiait la responsabilité à … Jean Pisani-Ferry, le pousse-au-crime ultra libéral des gouvernements Hollande. Loin des apparences de modernité, M. Macron recycle le système en cooptant ceux qui le font tourner. Lire la suite

L’école payante, ethnique et dérogatoire de Mme Le Pen

le-pen-ecoleMarine Le Pen a décidé de lancer l’assaut contre l’école de la République : à l’enseignement public gratuit, laïque et obligatoire, elle entend substituer une école payante, ethnique et dérogatoire. Après les déclarations de sa patronne la veille, Florian Philippot parlant de la scolarisation le confirmait ce 9 janvier sur France-Inter au nom de la « préférence nationale » : « Pour les étrangers en situation légale, on demandera un délai de carence […] Pendant ce délai de carence, il y aura une petite cotisation ».  Où quand la discrimination fait office de nouveau droit. Lire la suite

La fabrique de l’actualité

francois-lo-presti-afpSi l’actualité ne fait pas l’information, force est de constater que les médias font l’actualité. Mais pas l’information. La couverture médiatique de ce dimanche politique en apporte une illustration éclatante. Revue de presse. Lire la suite