Le dégagisme de droite : une histoire de vieux pots et de recettes empoisonnées

fillonFrançois Fillon et Alain Juppé sont donc « qualifiés » pour le second tour de la primaire de la droite. Mais François Fillon a fait coup double. Il a aussi dès à présent plié le second tour et renvoyé Alain Juppé place Pey Berland dans sa mairie bordelaise. Bref, la droite s’est éprise du « Qu’ils s’en aillent tous » en dégageant les deux vainqueurs potentiels sur lesquels l’establishment avait parié, Sarkozy et Juppé. Mais parce que la droite demeure par essence conservatrice, elle ne se départit pas pour autant de tous les vieux pots pour préparer les recettes de demain. Elle a donc été repêcher François Fillon. Point trop n’en faut.

Le second tour mettra en effet aux prises deux anciens premiers ministres. Et pas n’importe lesquels : ceux qui avaient mis le plus de gens dans la rue contre leurs politiques libérales, que ce soit Juppé en 1995 ou Fillon en 2010 ! L’un ne vaut pas mieux que l’autre. Mais là où les dominants avaient paré le plus ancien d’une peau de mouton, les électeurs de droite l’ont mis à nu lui préférant celui qui assume toute l’orgie libérale qu’il voudrait nous imposer.

Car ne nous y trompons pas : François Fillon, c’est la suppression de l’ISF, la TVA à 22%, la retraite à 65 ans, le retour aux 39 heures, l’assouplissement des modalités de licenciement et la suppression programmée de 500.000 fonctionnaires dans tous les services publics, éducation, santé et police inclus ! C’est aussi l’auteur depuis Matignon des premiers plans d’austérité post 2008 que Hollande et les siens au pouvoir ont ensuite repris à leur compte.

Pour qui en doutait encore malgré les élections aux Etats-Unis, la vague de submersion populaire qui écarte les représentants désignés du système touche donc l’ensemble de la sphère publique. La droite française n’y a pas échappé.  François Fillon en a à ce stade bénéficié parce que la compétition électorale était interne. Mais parce que la droite est prisonnière de son double carcan conservateur et libéral, son nouveau héraut ne résistera à la confrontation plus large avec le mouvement populaire qui, insoumis, ne veut ni des vieux pots, ni de recettes empoisonnées. Après le casting des « Du pareil au même » de la primaire, le temps de la dispute politique est enfin arrivé. Jean-Luc Mélenchon et la France Insoumise lui fixent dès à présent rendez-vous au mois d’avril.

7 commentaires sur “Le dégagisme de droite : une histoire de vieux pots et de recettes empoisonnées

  1. 59jeannot dit :

    la fenêtre pour Mélenchon s’agrandit; la qualification de Fillon dispersera les voix de droite; les jupeistes vers Macron, les sarkozistes vers la blonde. la deuxième place du 1er tour se rapproche pour JLM

  2. Ricardo dit :

    Et les centristes vers Bayrou qui risque fort de se présenter d’après ses dernières déclarations !
    Toute la gauche non libérale doit se rassembler derrière celui qui est le mieux placé c’est à dire JLM .

  3. Jean Luc Mélanchon…mais ce type est faux. Il n’aime pas les gens. C’est un agitateur dangereux, interressé uniquement par son propre bruit. Il ne fera pas 10 %, ou alors c’est que je ne comprend plus mon pays.
    http://www.duglobe.org

    • On peut ne pas aimer l’homme ce qui respectable, verser dans l’insulte est méprisable. Ce qui est important c’est le programme, dans le cas qui nous intéresse il s’intitule l’Avenir en Commun.
      La caravane passe, les chiens aboient…

      • Difficile d’éviter les passions en politique. L’analyse vient toujours de quelque part. Même brillante elle cache souvent une histoire personnelle ou des intérêts particuliers. Si Mélanchon parvient à imposer ses idées je me fais teindre les cheveux en rouge. Bonne journée.

    • Ricardo dit :

      Oui oui envoyez nous une photo avec les cheveux rouge !
      D’ailleurs je me demande ce que vous faites sur ce blog. si c’est pour venir cracher votre venin.passez votre chemin !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s