Fillon et le service public : quand la logique comptable cache l’acharnement politique

Le 19 décembre, l’Institut Paul Delouvrier publiait son baromètre annuel rendant compte de la satisfaction des usagers des services publics. Où il apparaît qu’une part croissante de Français refuse que soient altérées les prestations et est prête pour cela à un effort commun et partagé. Au même moment, François Fillon et les siens s’avéraient bien en peine d’expliciter leur volonté de supprimer 500.000 emplois publics sauf à mettre à terre l’édifice républicain et social issu du Conseil National de la Résistance. De Delouvrier à Fillon, l’héritage gaulliste fait décidément le grand écart. Lire la suite

Le Monde : manipulations en Syrie contre Mélenchon

lemonde-fr« MM. Fillon et Mélenchon doivent enfin s’exprimer sur la reprise de Palmyre par Daech ». Le titre a valeur d’injonction et la note que Jean-Pierre Filiu publie le 30 décembre sur son blog Le Monde et que le journal s’empresse de relayer en Une de son site ne laisse pas de place au doute : le quotidien de l’après-midi entend terminer l’année comme il l’a commencée, par une propagande de la plus mauvaise foi à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon, et, l’occasion faisant le larron, par une pique adressée à François Fillon maintenant que le journal a fait d’Emmanuel Macron son nouvel étendard. Mais une fois encore, à mordre le trait pour assouvir leurs desseins prosélytes, Le Monde et les donneurs de leçons qu’il entretient laissent apparaître à leur corps défendant l’impasse de la pensée unique qu’ils véhiculent. Lire la suite

Métropoles, fin des départements : Macron rejoint Valls et Fillon pour démembrer la France   

macronIl y a ceux qui ont la paternité de la réforme territoriale. Et puis il y a ses petits. Là où Fillon puis Valls ont théorisé et mis en oeuvre l’explosion du cadre institutionnel en substituant le principe de concurrence et de guerre économique à l’indivisibilité du peuple, Macron s’engouffre dans la brèche pour poursuivre le travail libéral d’atomisation engagé par les siens. Son discours de la porte de Versailles n’a en la matière rien à envier à ceux de ses aînés. Lire la suite

Cazeneuve à Matignon : la provocation faite au camp laïque

couverture-laiciteComme une ultime provocation adressée par François Hollande au camp laïque, Bernard Cazeneuve vient d’être nommé à Matignon ce mardi 6 décembre, date anniversaire de l’adoption par le Sénat de la loi de séparation des églises et de l’Etat, ultime étape parlementaire avant sa promulgation le 9 décembre 1905. Celui qui était jusque là ministre de l’intérieur et qui avait donc à ce titre en charge le ministère des Cultes s’est en effet ces derniers mois tristement illustré en matière de laïcité. A l’heure où derrière François Fillon la droite réactionnaire refait la jonction avec sa frange catholique la plus traditionnaliste, Bernard Cazeneuve apparaît au mieux comme une porte-tambour qui laissera le religieux réinvestir l’espace de constitution des libertés.    Lire la suite

Et pendant ce temps-là, Fillon…

Il n’aura pas fallu 24h pour que retombe le souffle de l’annonce par François Hollande qu’il ne sera pas candidat à sa succession à la présidence de la République. Les déclamations hypocrites du soir vantant « le courage », « la dignité », « le respect » et même pour Manuel Valls « l’affection », ont laissé la place au chaos du matin duquel toute la baronnie du PS cherche déjà à faire émerger un ordre vallsiste. « Si ce n’est toi, c’est donc ton frère (…) C’est donc quelqu’un des tiens ». Seulement voilà : pendant ce temps-là, François Fillon sort lui les crocs. Lire la suite

Face à Fillon, le chaos ou l’insoumission

Drôle de week-end politique. François Fillon vient d’écraser la primaire de la droite. Dans le même temps, la constellation de la gauche gouvernementale s’en est donnée à cœur joie : Chaos a engendré Tartare et tous sont déjà perdus dans les abîmes du hollandisme.  Jean-Luc Mélenchon et la France Insoumise s’installent à l’inverse heureusement comme le pôle de stabilité dynamique comme en atteste le vote des militants communistes. Face à Fillon, il faudra choisir entre le chaos ou l’insoumission. Lire la suite

Le dégagisme de droite : une histoire de vieux pots et de recettes empoisonnées

fillonFrançois Fillon et Alain Juppé sont donc « qualifiés » pour le second tour de la primaire de la droite. Mais François Fillon a fait coup double. Il a aussi dès à présent plié le second tour et renvoyé Alain Juppé place Pey Berland dans sa mairie bordelaise. Bref, la droite s’est éprise du « Qu’ils s’en aillent tous » en dégageant les deux vainqueurs potentiels sur lesquels l’establishment avait parié, Sarkozy et Juppé. Mais parce que la droite demeure par essence conservatrice, elle ne se départit pas pour autant de tous les vieux pots pour préparer les recettes de demain. Elle a donc été repêcher François Fillon. Point trop n’en faut. Lire la suite

De l’Elysée à France-Inter, la caste dans tous ses états

logoLes membres de la caste se cabrent et serrent les rangs. Après les aveux dimanche soir par Jean-Pierre Jouyet de son mensonge dans l’affaire Bygmalion (lire ici), c’est l’éditorialiste politique de France-Inter Thomas Legrand qui a volé lundi matin au secours du secrétaire général de l’Elysée. Le médiacrate s’est évertué à dédouaner Jouyet et à banaliser les pratiques et connivences qui lient les tenants du système politico-médiatique. Pour que la caste dans son ensemble soit ainsi de sortie, c’est que le boulet qui frappe l’Elysée menace plus qu’un palais de s’effondrer. Lire la suite

Jean-Pierre Jouyet est un menteur

Jean-Pierre Jouyet a donc été contraint d’avouer dimanche 9 novembre qu’il avait menti. Le secrétaire général de l’Elysée a cette fois dû lâcher à l’AFP l’exact contraire de ce qu’il déclarait 72 h plus tôt. Bien sûr, le fond de l’affaire entre Fillon et Sarkozy est scandaleux. Mais la Droite n’a besoin de personne pour pourrir dans son fumier. Par contre, que la tête de pont du système élyséen se croit autorisée à mentir en toute impunité n’en est pas moins choquant. De cela, l’Elysée et Hollande doivent rendre des comptes. Lire la suite