Pagaille sondagière

sondagesBVA sort ce jour un curieux sondage. Celui-ci affiche ostensiblement un grand écart entre les intentions de vote attribuées à Jean-Luc Mélenchon et à Benoît Hamon, le premier étant annoncé particulièrement bas (10,5%) et le second démesurément haut (17%). Ce sondage dépareille fortement avec les autres études publiées depuis plusieurs jours qui sont forcées d’accepter un resserrement voire un chevauchement des courbes. Lorsqu’on sait que l’annonce de BVA se fait le jour même où Jean-Luc Mélenchon est l’invité de l’émission politique de France 2, on est en droit de s’interroger sur l’ambiance générale que ce sondage aurait pu faire peser s’il n’avait été aussitôt démenti par d’autres enquêtes. Lire la suite

Hamon : fuite en avant et retour en arrière

bernard-cazeneuve-va-recevoir-benoit-hamon-lundi-a-matignonFrançois Hollande était déroutant, Benoît Hamon est fuyant. Là où l’actuel locataire de l’Elysée répondait en 2012 à la campagne de Jean-Luc Mélenchon par un « Mon ennemi c’est la finance » qui s’avèrera comme on pouvait s’en douter mensonger, son dauphin socialiste se lance lui dans une fuite en avant éperdue. Depuis le Portugal, Benoît Hamon a en effet divulgué les quatre axes de sa « stratégie de relance de la construction européenne » comme autant de portes dérobées. L’occasion pour lui d’essayer d’échapper à l’interpellation de clarification que lui a adressée Jean-Luc Mélenchon au prix d’un approfondissement des vieilles recettes européennes et d’un recyclage des propositions du PS en la matière. Lire la suite

Législatives : la tambouille du PCF avec le PS

pierre-laurentLes révélations du jour du Canard Enchaîné ne s’arrêtent décidément pas à l’affaire Solère. On y apprend ainsi que la direction du PCF tient un double discours et tandis qu’elle discute d’un côté avec la France Insoumise, elle s’apprêterait en douce à passer sous pavillon PS. Lire la suite

Sondages : de la sûreté du choix et des plafonds de verre

bulleUn élément est désormais de plus en plus fréquemment mis en avant par les instituts de sondage lorsqu’ils rendent leurs enquêtes : la « sûreté du choix », autrement dit la certitude, si tant est que cela soit quantifiable, que la décision de l’électeur est définitivement arrêtée. Et là, les chiffres varient du tout au tout, un Macron ne s’appuyant par exemple sur un socle que d’à peine un tiers de son estimation quand Jean-Luc Mélenchon a dès à présent convaincu en profondeurs près des deux tiers ce ceux qui annoncent qu’ils voteront pour lui. Par-delà ces données, ce sont des plafonds de verre qui apparaissent pour certains tandis que de larges perspectives s’ouvrent pour d’autres. C’est aussi un puissant révélateur sur les dynamiques et les façons de mener campagne. Lire la suite

L’idée fait la force

melenchon-hologrammeLes trois meetings de Mme Le Pen et de MM. Macron et Mélenchon  qui se sont tenus ce week-end en terre lyonnaise sont un révélateur. Ils témoignent pour chaque candidat des interactions à l’œuvre, ou pas, entre le projet proposé au pays et les dynamiques populaires qu’il requiert pour sa mise en œuvre : une idée sans force matérielle pour l’une, une force matérielle sans idée pour l’autre, une idée qui propage une force matérielle qui propage une idée, un Avenir en commun, pour Jean-Luc Mélenchon. Lire la suite

Hamon passe et le PS reste

Par-delà les exercices obligés du débat télévisé de la veille, le flou stratégique entretenu à dessein autour de la candidature de Benoît Hamon par le principal intéressé a été levé dès le lendemain au détour de deux émissions radio : sur RMC-BFM Benoît Hamon annonce qu’il se présentera quoi qu’il en coûte à l’élection présidentielle s’il est investi par le PS et, si tant est qu’il soit élu (hum…), on apprend sur France-Inter qu’il gouvernerait avec Macron plutôt qu’avec Mélenchon. Tout un programme. Lire la suite

Les primaires en cale sèche

indexTandis qu’Armel Le Cléac’h franchit la ligne d’arrivée du Vendée-Globe, la primaire du PS et de ses satellites se voit elle remisée en cale-sèche. Comme pour les autres primaires qui l’ont précédée ces dernières semaines, la dynamique électorale qui résulterait du processus vient de voler en éclat. C’était là le dernier argument des gardiens de l’ordre établi pour tenter de justifier de l’utilité du procédé et imposer leur champion. La prophétie se voulait auto-réalisatrice. Tout démontre désormais que non seulement l’effet attendu a disparu mais qui plus est que l’essorage préliminaire nuit à la mise en mouvement populaire. Lire la suite

PCF mode d’emploi ?

laurent-dartigollesLe secrétaire national du parti communiste français Pierre Laurent et son porte-parole Olivier Dartigolles avaient appelé ce lundi 16 janvier une conférence de presse dans les sous-sols de la place du Colonel Fabien pour parler des législatives. Plus que la mise en scène publique de désaccords qui nuisent à la dynamique de campagne, les observateurs attentifs attendaient des éléments nouveaux de discussion sur le sujet. Au temps pour eux. L’absence d’avancées et de prise en compte de l’existant les laisse dans la perplexité. Lire la suite

La fabrique de l’actualité

francois-lo-presti-afpSi l’actualité ne fait pas l’information, force est de constater que les médias font l’actualité. Mais pas l’information. La couverture médiatique de ce dimanche politique en apporte une illustration éclatante. Revue de presse. Lire la suite

La souveraineté spectacle de Mme Le Pen

mlp-rmcMadame Le Pen faisait sa rentrée politique ce mardi 3 janvier chez Jean-Jacques Bourdin sur RMC-BFM. Excessive, hésitante, vacillante, la présidente du Front national a eu beau ânonner « souveraineté, souveraineté, souveraineté », les mots s’envolent dans le vide des propositions visant à rétablir celle-ci. Quand lesdites propositions ne sont pas un corset pour au contraire empêcher la souveraineté de s’exprimer. Lire la suite