Après Fillon, Macron fait feu à son tour sur les fonctionnaires

macron-hysteriqueM. Macron vient de rendre public son cadrage budgétaire via une interview au journal Les Echos. A dire vrai, il devait le faire mercredi 22 février mais il était alors trop occupé dans sa tambouille électorale avec François Bayrou : pour ces deux-là, le programme est de fait second. Il est d’ailleurs curieux (et symptomatique) que le cadrage budgétaire intervienne avant le programme lui-même qu’on nous promet pour début mars s’il arrive enfin. Mais un point est acquis : les fonctionnaires et le service-public constituent les cibles privilégiées du candidat Macron avec un nouveau coup de rabot de 60 milliards (Mds) d’euros de dépense publique. Dans le détail, c’est notamment -25 Mds pour l’Etat, à nouveau – 10 Mds pour les collectivités locales et la suppression de 120.000 fonctionnaires. Entre Hollande et Fillon, M. Macron est à la croisée des chemins. Lire la suite

Alliance Bayrou-Macron : à qui gagne perd

François Bayrou rejoint donc M. Macron. Là où beaucoup croient voir pour ce dernier une bonne affaire électorale, ce pourrait être une alliance en trompe-l’œil qui n’apporterait à M. Macron autre chose qu’il n’ait déjà, à savoir la légitimité libérale. Au contraire, voilà qui pourrait statufier autour de Benoît Hamon le vieux PS, gelant de la sorte tant la dynamique supposée de l’un (M. Macron) que celle escomptée de l’autre (Benoît Hamon). Lire la suite

Sondages : de la sûreté du choix et des plafonds de verre

bulleUn élément est désormais de plus en plus fréquemment mis en avant par les instituts de sondage lorsqu’ils rendent leurs enquêtes : la « sûreté du choix », autrement dit la certitude, si tant est que cela soit quantifiable, que la décision de l’électeur est définitivement arrêtée. Et là, les chiffres varient du tout au tout, un Macron ne s’appuyant par exemple sur un socle que d’à peine un tiers de son estimation quand Jean-Luc Mélenchon a dès à présent convaincu en profondeurs près des deux tiers ce ceux qui annoncent qu’ils voteront pour lui. Par-delà ces données, ce sont des plafonds de verre qui apparaissent pour certains tandis que de larges perspectives s’ouvrent pour d’autres. C’est aussi un puissant révélateur sur les dynamiques et les façons de mener campagne. Lire la suite

Macron, la vitrine de Lagardère

macronCe dimanche, M. Macron faisait pour la 4ème fois depuis l’été la couverture du Journal du Dimanche (JDD). Il faisait également trois jours avant, et là aussi pour la 4ème fois dans le même laps de temps, la couverture de Paris-Match. Un record dans un cas comme dans l’autre. Point commun aux deux publications ? Leur propriétaire bien-sûr, Arnaud Lagardère. Et toute relation d’affaire qu’il aurait pu y avoir entre le banquier désormais candidat Macron et le groupe Lagardère Active serait bien évidemment fortuite… Lire la suite

L’idée fait la force

melenchon-hologrammeLes trois meetings de Mme Le Pen et de MM. Macron et Mélenchon  qui se sont tenus ce week-end en terre lyonnaise sont un révélateur. Ils témoignent pour chaque candidat des interactions à l’œuvre, ou pas, entre le projet proposé au pays et les dynamiques populaires qu’il requiert pour sa mise en œuvre : une idée sans force matérielle pour l’une, une force matérielle sans idée pour l’autre, une idée qui propage une force matérielle qui propage une idée, un Avenir en commun, pour Jean-Luc Mélenchon. Lire la suite

Hamon passe et le PS reste

Par-delà les exercices obligés du débat télévisé de la veille, le flou stratégique entretenu à dessein autour de la candidature de Benoît Hamon par le principal intéressé a été levé dès le lendemain au détour de deux émissions radio : sur RMC-BFM Benoît Hamon annonce qu’il se présentera quoi qu’il en coûte à l’élection présidentielle s’il est investi par le PS et, si tant est qu’il soit élu (hum…), on apprend sur France-Inter qu’il gouvernerait avec Macron plutôt qu’avec Mélenchon. Tout un programme. Lire la suite

Quand M. Macron recycle le système

xvma732a7c4-a019-11e5-a950-99f8533f98fa-300x200M.Macron se vantait d’avoir un projet mais pas de programme. Et maintenant que ce dernier va être élaboré, ça promet : M. Macron vient en effet d’annoncer ce mercredi 11 janvier qu’il en confiait la responsabilité à … Jean Pisani-Ferry, le pousse-au-crime ultra libéral des gouvernements Hollande. Loin des apparences de modernité, M. Macron recycle le système en cooptant ceux qui le font tourner. Lire la suite

Macron, eaux troubles et pieds secs

JDD« Qu’est-ce donc que la politique pour une certaine presse ? On croirait à la lire, qu’il n’est de politique qu’électorale, arène où rivalisent les personnes et les clans pour la conquête du pouvoir […]. Une vue aussi superficielle des choses montre que le devoir des socialistes est d’expliquer et d’expliquer sans cesse aux Français que rien de ce qui les concerne n’échappe à la politique, qu’il n’existe pas de domaine réservé où la politique céderait le pas à la technique. Lire la suite

Macron, les médias, leurs étrennes

macronLa trêve des confiseurs approche et tout ce que le système compte de valets médiatiques s’empresse de dispenser ses étrennes à celui dont elle s’accommoderait parfaitement qu’il soit roi, Emmanuel Macron. Du Monde à Radio-France, les faiseurs d’opinion, parés du sempiternel masque de l’objectivité journalistique conquise par d’autres, ont multiplié cette semaine les articles promotionnels à la gloire du nouveau fils prodigue comme autant de gages de bonne foi. A l’heure de basculer dans la nouvelle année, on n’est en effet jamais trop prudent et le favori Fillon ne saurait aller sans sa roue de secours Macron. Lire la suite

Métropoles, fin des départements : Macron rejoint Valls et Fillon pour démembrer la France   

macronIl y a ceux qui ont la paternité de la réforme territoriale. Et puis il y a ses petits. Là où Fillon puis Valls ont théorisé et mis en oeuvre l’explosion du cadre institutionnel en substituant le principe de concurrence et de guerre économique à l’indivisibilité du peuple, Macron s’engouffre dans la brèche pour poursuivre le travail libéral d’atomisation engagé par les siens. Son discours de la porte de Versailles n’a en la matière rien à envier à ceux de ses aînés. Lire la suite