Du simulacre des suspensions de campagne

La campagne doit être menée à son terme. La démocratie est un bien trop précieux pour que nous acceptions que l’obscurantisme nous la confisque. Mais prémunissons-nous aussi contre ceux qui veulent la manipuler. Ceux qui quelques minutes après les événements des Champs Elysées annonçaient la suspension de leur campagne ont été les premiers à instrumentaliser le sujet. Ce n’est pas acceptable. Face aux uns et malgré les autres, plus que jamais, le vote de dimanche devra être un vote de raison et non d’émotion. Lire la suite

Hollande s’en prend à Mélenchon : le retour du refoulé de 2005

Invité de l’émission C dans l’air sur France 5 ce dimanche 16 avril, François Hollande a cru bon de profiter de cette tribune pour une fois encore s’en prendre à Jean-Luc Mélenchon. Face à la vague populaire qui monte, le chef de l’état se pose une fois encore en rempart du système qui vacille. C’est Pâques et le chef de bande du Oui de 2005 est ressuscité. Lire la suite

Devant Mélenchon et la force du peuple, le système en auto-défense

Le meeting de Marseille et le dépassement dans les sondages de François Fillon auront été les coups de trop : brusquement le système s’est cabré et s’est mis à tenter d’enrayer par tous les moyens la montée inexorable vers le second tour de Jean-Luc Mélenchon. Toute la bonne presse est appelée à cotiser derrière ses leaders. Les uns caricaturent et salissent le candidat de la France insoumise ; les autres déforment ses propos ou s’inventent des dangers imaginaires. Revue de presse et d’estrades. Lire la suite

De la stature à la nature d’un président : le révélateur syrien

Ce n’est pas le moindre des paradoxes et il mérite qu’on s’y arrête pour que la cohérence d’ensemble soit bien entendue. Dans le match à quatre auquel se résume désormais l’élection présidentielle pour ce qui est de l’accession au second tour, le seul qui à même d’incarner la fonction présidentielle, et la crise syrienne vient encore de le démontrer, est celui qui veut la supprimer à savoir Jean-Luc Mélenchon. Lire la suite

L’ultime débat de la Vème République médiatique

Avec le débat à 11 candidats de ce 4 avril, le système médiatique vient d’apporter le coup de grâce au spectacle politique qu’il avait jusqu’alors habilement scénarisé pour en maîtriser l’issue. Car on ne peut pas faire comme si l’on n’avait pas vu que ce débat s’adressait plus au téléspectateur qu’au citoyen, tentant d’interpeller les instincts de l’un pour s’affranchir de la Raison de l’autre. Peine perdue : c’est bien la Vème République médiatique qui est apparue à bout de souffle. Lire la suite

Un débat, deux dégâts, trois choix

A l’heure où les « décodeurs » en tous genres cherchent à techniciser les commentaires pour lisser les programmes et les prestations des candidat-e-s, l’évaluation du débat conserve néanmoins une grande dimension subjective. Au final, par-delà le caractère performatif de tel ou tel argument, c’est souvent une toile de fond impressionniste qui fait ressortir la cohérence et la force de conviction de l’un et l’égarement de l’autre. Retour sur le débat présidentiel de ce lundi 20 mars.   Lire la suite

Présidentielle, tout reste à faire : prenez le pouvoir !

Le 18 mars, c’est une nouvelle campagne qui commence. A cette date, tous les candidats à l’élection présidentielle seront connus et nous entrerons dans le temps de la cristallisation politique. C’est d’autant plus vrai cette année puisque plus d’un électeur sur 3 ne sait pas encore s’il se rendra aux urnes le 23 avril prochain selon la nouvelle enquête Ipsos-Cevipof  publiée aujourd’hui dans le journal Le Monde. Ajoutez-y un taux de sûreté de choix de moins de 60% et il y a donc dans notre pays largement plus d’indécis que de personnes qui ont pris une décision. Bref, tout reste à faire et celles et ceux qui hésitent n’ont pas à se laisser impressionner : ils peuvent faire la décision dans le sens qu’ils jugent souhaitable. Prenez le pouvoir !  Lire la suite

Fillon, Le Pen, Macron : la fraude corrompt aussi la démocratie

Fraus omnia corrumpit, la fraude corrompt tout selon l’expression consacrée en droit. Le jour même où la sous-évaluation supposée de son patrimoine rattrapait Mme Le Pen, M. Fillon était mis en examen notamment pour détournement de fonds publics et recel d’abus de biens sociaux. Avant qu’une heure après le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire pour favoritisme dans un dossier concernant M. Macron. Fillon, Le Pen, Macron, les trois favoris du système nourrissent désormais plus les gazettes judiciaires que les éditoriaux politiques. Fraus democratiam corrumpit , la fraude corrompt aussi la démocratie selon l’expression désormais consacrée en politique. Lire la suite

L’idée fait la force

melenchon-hologrammeLes trois meetings de Mme Le Pen et de MM. Macron et Mélenchon  qui se sont tenus ce week-end en terre lyonnaise sont un révélateur. Ils témoignent pour chaque candidat des interactions à l’œuvre, ou pas, entre le projet proposé au pays et les dynamiques populaires qu’il requiert pour sa mise en œuvre : une idée sans force matérielle pour l’une, une force matérielle sans idée pour l’autre, une idée qui propage une force matérielle qui propage une idée, un Avenir en commun, pour Jean-Luc Mélenchon. Lire la suite

L’école payante, ethnique et dérogatoire de Mme Le Pen

le-pen-ecoleMarine Le Pen a décidé de lancer l’assaut contre l’école de la République : à l’enseignement public gratuit, laïque et obligatoire, elle entend substituer une école payante, ethnique et dérogatoire. Après les déclarations de sa patronne la veille, Florian Philippot parlant de la scolarisation le confirmait ce 9 janvier sur France-Inter au nom de la « préférence nationale » : « Pour les étrangers en situation légale, on demandera un délai de carence […] Pendant ce délai de carence, il y aura une petite cotisation ».  Où quand la discrimination fait office de nouveau droit. Lire la suite