Quand M. Macron recycle le système

xvma732a7c4-a019-11e5-a950-99f8533f98fa-300x200M.Macron se vantait d’avoir un projet mais pas de programme. Et maintenant que ce dernier va être élaboré, ça promet : M. Macron vient en effet d’annoncer ce mercredi 11 janvier qu’il en confiait la responsabilité à … Jean Pisani-Ferry, le pousse-au-crime ultra libéral des gouvernements Hollande. Loin des apparences de modernité, M. Macron recycle le système en cooptant ceux qui le font tourner. Lire la suite

L’école payante, ethnique et dérogatoire de Mme Le Pen

le-pen-ecoleMarine Le Pen a décidé de lancer l’assaut contre l’école de la République : à l’enseignement public gratuit, laïque et obligatoire, elle entend substituer une école payante, ethnique et dérogatoire. Après les déclarations de sa patronne la veille, Florian Philippot parlant de la scolarisation le confirmait ce 9 janvier sur France-Inter au nom de la « préférence nationale » : « Pour les étrangers en situation légale, on demandera un délai de carence […] Pendant ce délai de carence, il y aura une petite cotisation ».  Où quand la discrimination fait office de nouveau droit. Lire la suite

La fabrique de l’actualité

francois-lo-presti-afpSi l’actualité ne fait pas l’information, force est de constater que les médias font l’actualité. Mais pas l’information. La couverture médiatique de ce dimanche politique en apporte une illustration éclatante. Revue de presse. Lire la suite

Macron, eaux troubles et pieds secs

JDD« Qu’est-ce donc que la politique pour une certaine presse ? On croirait à la lire, qu’il n’est de politique qu’électorale, arène où rivalisent les personnes et les clans pour la conquête du pouvoir […]. Une vue aussi superficielle des choses montre que le devoir des socialistes est d’expliquer et d’expliquer sans cesse aux Français que rien de ce qui les concerne n’échappe à la politique, qu’il n’existe pas de domaine réservé où la politique céderait le pas à la technique. Lire la suite

La souveraineté spectacle de Mme Le Pen

mlp-rmcMadame Le Pen faisait sa rentrée politique ce mardi 3 janvier chez Jean-Jacques Bourdin sur RMC-BFM. Excessive, hésitante, vacillante, la présidente du Front national a eu beau ânonner « souveraineté, souveraineté, souveraineté », les mots s’envolent dans le vide des propositions visant à rétablir celle-ci. Quand lesdites propositions ne sont pas un corset pour au contraire empêcher la souveraineté de s’exprimer. Lire la suite

Fillon et le service public : quand la logique comptable cache l’acharnement politique

Le 19 décembre, l’Institut Paul Delouvrier publiait son baromètre annuel rendant compte de la satisfaction des usagers des services publics. Où il apparaît qu’une part croissante de Français refuse que soient altérées les prestations et est prête pour cela à un effort commun et partagé. Au même moment, François Fillon et les siens s’avéraient bien en peine d’expliciter leur volonté de supprimer 500.000 emplois publics sauf à mettre à terre l’édifice républicain et social issu du Conseil National de la Résistance. De Delouvrier à Fillon, l’héritage gaulliste fait décidément le grand écart. Lire la suite

Le Monde : manipulations en Syrie contre Mélenchon

lemonde-fr« MM. Fillon et Mélenchon doivent enfin s’exprimer sur la reprise de Palmyre par Daech ». Le titre a valeur d’injonction et la note que Jean-Pierre Filiu publie le 30 décembre sur son blog Le Monde et que le journal s’empresse de relayer en Une de son site ne laisse pas de place au doute : le quotidien de l’après-midi entend terminer l’année comme il l’a commencée, par une propagande de la plus mauvaise foi à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon, et, l’occasion faisant le larron, par une pique adressée à François Fillon maintenant que le journal a fait d’Emmanuel Macron son nouvel étendard. Mais une fois encore, à mordre le trait pour assouvir leurs desseins prosélytes, Le Monde et les donneurs de leçons qu’il entretient laissent apparaître à leur corps défendant l’impasse de la pensée unique qu’ils véhiculent. Lire la suite

Macron, les médias, leurs étrennes

macronLa trêve des confiseurs approche et tout ce que le système compte de valets médiatiques s’empresse de dispenser ses étrennes à celui dont elle s’accommoderait parfaitement qu’il soit roi, Emmanuel Macron. Du Monde à Radio-France, les faiseurs d’opinion, parés du sempiternel masque de l’objectivité journalistique conquise par d’autres, ont multiplié cette semaine les articles promotionnels à la gloire du nouveau fils prodigue comme autant de gages de bonne foi. A l’heure de basculer dans la nouvelle année, on n’est en effet jamais trop prudent et le favori Fillon ne saurait aller sans sa roue de secours Macron. Lire la suite

Quand le débat au PCF dérape contre Mélenchon

pierre-laurentRien ne nous sera épargné…alors que les militants communistes sont appelés à se prononcer cette semaine sur la candidature soutenue par leur parti à l’élection présidentielle, voilà qu’un organe du PCF, sa commission économique, excusez du peu, met en circulation un document à charge à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon et du programme de la France Insoumise intitulé : «Le programme de la France insoumise : des choix contraires à ce pourquoi nous combattons ». A charge donc car le document en question ne constitue pas un cadre d’analyse pour la discussion mais rien moins qu’un pugilat à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon présenté comme l’adversaire de classe à abattre. Lire la suite

Le Monde et l’effet miroir

imagesLe journal Le Monde joue les effarouchés ! Les sentencieux ne supportent pas que Jean-Luc Mélenchon demeure insoumis à leur système. Eux si friands du pilori de l’opinion n’acceptent pas l’effet de miroir que leur renvoie le candidat de la France Insoumise : lui effectue le travail de décryptage et d’analyse de leurs propos, de leurs méthodes et de leur façon de faire que leur basculement du journalisme à la propagande leur a fait oublier dans leurs propres papiers. Alors Le Monde gesticule, tonne, menace : « attaques inacceptables », « insulte », « provocation », « attaques en justice ». Les disqualifiés témoignent à leur corps défendant que la réponse de Jean-Luc Mélenchon a mis au but. Lire la suite