Pierre Laurent va « entrer en campagne », grand bien nous fasse !

pierre-laurentAu moins Jean-Luc Mélenchon peut-il espérer être tranquille et ne plus avoir à subir les assauts répétés de la direction du parti communiste français : celle-ci va en effet « entrer en campagne » ce samedi 8 octobre comme vient de l’annoncer Pierre Laurent. Oh, pas aux côtés de Jean-Luc Mélenchon et de la France insoumise bien sûr. Mais du moins Pierre Laurent et les siens seront-ils occupés à préparer « les axes pour un projet populaire possiblement commun à toutes les forces de gauche et citoyennes que nous [Pierre Laurent] voulons rassembler » .

Le répit pourrait d’ailleurs durer. Car « les axes pour un projet populaire possiblement commun à toutes les forces de gauche et citoyennes que nous voulons rassembler », cela fait un peu évasif dit comme ça. Ce n’est pas en effet comme si les échéances décisives de 2017 étaient dans 6 mois me direz-vous. Mais bon, il est encore question semble-t-il « d’axes » pour « un projet ». Pour le détail il faudra sans doute repasser et plus encore pour la transcription dans un programme. En même temps, voyez Macron, le « pas de programme » est très tendance.

Et puis c’est normal, définir des « axes », cela prend du temps. D’ailleurs ceux-ci ne seront que « possiblement communs » à d’autres forces de gauche et citoyennes. Il faudra bien sûr prendre le temps de le vérifier, c’est bien la moindre des choses pour qui respecte ses partenaires potentiels. Et sans doute s’atteler à définir ce périmètre car à dire vrai,   « toutes les forces de gauche et citoyennes que nous voulons rassembler », je ne doute pas que Pierre Laurent visualise bien à qui cela s’adresse, mais je ne suis pas persuadés que dit comme cela tous les destinataires supposés se sentent interpellés.

Pierre Laurent fait d’ailleurs preuve d’abnégation, lui qui veut « additionner les idées et les énergies », même si personnellement je ne suis pas pour additionner toutes les idées car certaines vous vident de toute énergie. Et le même d’évoquer, pensant remettre les compteurs à zéro : « Puisque chacun a travaillé, le temps est venu de confronter nos idées pour rendre plus pertinent le projet commun ». Bien sûr, tout cela ne s’adresse pas à la France Insoumise et à Jean-Luc Mélenchon puisque eux présenteront non pas un projet mais bel et bien un programme, Un avenir en commun issu de L’Humain d’abord, lors d’une grande convention à Lille le week-end des 15 et 16 octobre : un projet ne se confronte pas à un programme car les objets sont différents. Pour traiter de l’un puis de l’autre encore eut-il fallu respecter les temporalités qui s’imposent pour qui veut faire preuve d’efficacité pour changer les choses et non se complaire dans le rôle du figurant.

Mais il faut bien le reconnaître, le PCF a sa propre temporalité : celle-ci passe par le fait d’entrer en campagne ce week-end. Du moins Pierre Laurent car pour André Chassaigne et la candidature estampillée PCF c’est déjà fait. Il sera alors temps d’initier un processus de décision à partir du 5 novembre, date qui ne représente donc pas une échéance de choix mais d’ouverture de discussion. Bien. Que chacun soit d’ailleurs rassuré, Pierre Laurent nous l’affirme : « Toutes les portes sont ouvertes, notre unique boussole est la construction d’un mouvement majoritaire pour un changement de gauche. La thèse d’un choix caché de la direction du PCF est une lubie ». La direction du PCF n’a donc pas d’avis. Après tout, on n’est pas obligé d’avoir un avis sur tout. Et puis une fois encore ce n’est pas comme si les échéances à venir revêtaient quelque importance. Patience et silence donc. Comme dans une retraite monacale. Grand bien nous fasse.

13 commentaires sur “Pierre Laurent va « entrer en campagne », grand bien nous fasse !

  1. BESNARD François dit :

    Mon Ami, tu penses sincèrement que l’on a besoin de ce genre de propos et de réactions. Jean Luc Mélanchon et ses soutiens ont voulu prendre tout le monde de vitesse, sans aucune concertation. Il faut assumer et surtout ne pas oublier que sans les militants et les bases du pcf, Jean Luc Mélanchon n’aurait pas fait le score qu’il a fait aux dernières élections présidentielles. Il se prend pour l’homme providentiel, cela n’existe pas. Amitiés

    • FERNANDEZ Alfred dit :

      L’argument de l’homme providentiel est usé jusqu’à la corde mais peu importe il ressortira sans fin. Pendant le 3 annees qui ont suivi la précédente élection présidentielle les dirigeants du PC tout en s’affublant du nom du FDG n’ont jamais pratiqué la décision commune que ça soit dans les votes à l’assemblée ou dans les élections locales. Un exemple parmi tant d’autres : aux régionales Chassaigne a refusé la liste commune avec les autres composantes du FDG car il ne voulait pas se soumettre à la règle du mandat électif unique. Répondre à cette absence de solidarité politique tournerait rapidement à des disputes de cours d’école alors chacun pendra ses responsabilités, le PC a pris les siennes celle d’assurer sa survie financière en s’accrochant comme une moule sur le rocher du P’s »

    • CRECQ dit :

      il n’a obligé personne à le suivre, et les gens non encartés allaient vers lui spontanément. Il ne se prend pas pour l’homme providentiel, il a du charisme, fait de la pédagogie et si ça en ennuie certains, ça en ravit d’autres… Il a remis la machine militante en route chez les communistes qui se voyaient dépérir, il leur a rendu de la dignité. Mais seuls ceux qui allaient dans ses meetings flamboyants, rassembleurs peuvent le dire. Je suis au PCF depuis 1968… Je vais voir ce qui va suivre. Moi j’ai déjà signé pour MELENCHON. M.G. BUFFET que je respecte, Clémentine AUTAIN le soutiennent; Pourquoi pas moi ?

    • JL Mélenchon aurait pris « tout le monde de vitesse sans aucune concertation »? Outre que la vitesse n’est pas une qualité de la direction du PCF pour cette élection, concernant la concertation ce n’est pas son fort non plus: après avoir décidé toute seule d’aller à une primaire de la gauche sur proposition d’un Cohn-bendit et consorts du même acabit, sans aucune consultation des militants du parti, la direction du PCF depuis ne fait que bafouiller un semblant de démocratie interne sur des propositions dont nous cherchons encore à comprendre le sens… Personnellement je suis adhérent depuis 1970 je n’ai jamais vu le PCF dans un tel brouillard politique à l’approche d’une élection, la stratégie électoraliste de boutique prenant le pas sur l’essentiel: (la détresse grandissante des gens et la nécessité de se donner des perspectives pour changer la politique de notre pays et changer le monde…) comme le montre l’exemple de l’interview de contresens donné par A. Chassaigne au magazine Regard… Personnellement je soutiens JL Mélenchon car il n’y a aucune raison qu’il ne soit pas à nouveau notre candidat, un candidat qui part avec les 11% et 4 millions de voies de 2012, il est également le plus crédible pour une majorité des électeurs de gauche, il part de notre acquis commun (« l’humain d’abord ») pour élaborer un programme avec la contribution de plusieurs milliers de militants dont un très grand nombre de communistes… Il est clair pour moi que le PCF ne sait pas comment se dépêtrer de cette élection présidentielle car il est seulement préoccupé de sauver les meubles aux législatives, mais comme cela il fait le choix de l’échec au lieu de faire le choix d’une dynamique politique avec JL Mélenchon, Clémentine Autin en faisant le choix d’un soutien critique l’a bien compris. Avec sa stratégie de repli sur soit et ses forces de blocages interne, la direction du PCF envoie ainsi le parti dans le mur…

    • claudecarron dit :

      Le PCF seul en 2007 : 1,93% Résultat du FG en 2012 avec JLM en porte voix : 11,11%…

  2. Contrairement a notre amis ci dessus , je pense tout le contraire… Je pense que le pcf en ne rejoignant pas jlm va faire prendre un sacré gadin a la dite « extrême gauche’ L’occasion pour le pcf de se rendre compte ce qu’il vaut maintenant dans les urnes, c’est à dire a mon avis plus grand chose.

  3. Le PCF (ses dirigeants particulièrement) pratiquent la politique du vide. Plus il parle d’unité, de rassemblement… moins il la pratique ou à leurs conditions.Il attend d’en savoir un peu plus sur la primaire PS à laquelle il pourrait participer, en sous main ou officiellement, pour faire gagner Montebourg. Le pari est osé. Mais au point où il est, au point de non retour, il leur reste peu de portes de sortie. Il donne du temps au temps. Ça passe ou ça casse.
    Pour la direction du PC et un certain nombre de militants, d’élus, et membres de la machine, la présidentielle est passée par perte et profit. Reste la législative. Il fera alliance (dès le 1er tour si la présidentielle voit la déroute du PS) avec les socialistes qu’il souhaite regauchi au sortir de l’élection présidentielle. Leur objectif immédiat est de jouer la montre et tant faire se peut d’empêcher que la candidature de Jean-Luc Mélenchon décolle de trop. Soyons unitaire pour deux.

  4. Lannehard dit :

    Je peux témoigner que pour les élections municipales de la ville de Caen André Chassaigne est venu appuyer la candidature de Philippe Duron (du Parti socialiste – plus grand cumulard de France à l’époque avec 28 fonctions) alors que nous présentions une liste Front de Gauche (défection du PCF donc). Et j’ajoute qu’aux régionales normandes, le PCF a rejoint le PS en emportant, en s’appropriant et en affichant le logo du Front de Gauche contre l’avis des autres formations.
    Après de telles traîtrises, difficile de faire confiance aux dirigeants du PCF. Je me demande comment les militants sincères du PCF ont pu distribuer des tracts pour le PS ou s’ils l’ont fait !
    Nous n’avons vraiment aucune autorisation à demander à ces dirigeants-là (que je ne confonds pas avec les militants).

  5. CLAUDE CARRON dit :

    Sur de nombreux réseau, beaucoup se demande s’il s’agit d’une info ou d’une intox, et il semble bien que Pierre LAURENT ait bien commis cette bêtise qui risque d’amplifier le doute à gauche et une déjà bien mauvaise dynamique au PCF.

    J’avais cru entendre que celui qui vient de prendre sa décision seul, entendait, auparavant, faire entendre sa déception quant à la décision de JLM de partir « seul », et voilà qu’il grille la politesse à André CHASSAIGNE qui songeait sérieusement à se présenter, lui aussi.

    Ne devait-il pas y avoir une réunions des communistes pour décider qui sera le candidat ? Il va faire combien le PCF parti comme ça ? 1% ? A moins que ce ne soit surtout pour aider HOLLANDE à gêner la candidature d’un MELENCHON qui a un peu trop le vent en poupe à leur gré, en demandant aux maires PCF de ne pas parrainer la France Insoumise…

    Au fait, combien y a-il de maires communistes sur le territoire national, et une moitié d’entre aux ne risque-t-elle pas de suivre la démarche des déjà nombreux communistes ayant entendu l’appel de Marie-George, en faveur de la candidature de Jean-Luc MELENCHON ? CC

  6. sylecri dit :

    l’histoire montre que vivre ensemble correspond à une époque de misère sociale dès que le pays s’approche d’une qualité de vie qui permet au plus grand nombre de vivre seul on voit que le communisme disparaît et que l’extrême droite grandit c’est triste à dire car pour moi ça veut dire quelque chose la cogestion mais il parait que les capitalistes préfèrent sans mettre plein les poches pour ne rien partager, tant il est conne qu’il vaut mieux être du côté du manche plutôt que de la cognée car on pense ce qu’on pense mais on vit ce que vit

  7. René Seiller dit :

    Pierre Laurent a raison de souhaiter un rassemblement de la gauche et c’est encore temps puisque la primaire citoyenne de janvier 2017 reste ouverte ! Chacun pourra s’exprimer et j’espère que les partisans du néo libéralisme seront battus au 2ème tour ! Mélenchon lui-même doit participer à cette primaire seul moyen pour qu’il n’y ait à l’arrivée qu’un seul candidat de la gauche pour espérer battre la droite et l’extrême droite ! Il n’y a d’autres chemins sinon c’est la bérézina !

    • claudecarron dit :

      Participer à une primaire organisée par les socialistes et pour les socialistes et notamment, pour sauver les miches de pépère 1er c’est comme si un crocodile prenait rendez-vous dans une maroquinerie pour briller dans la vitrine… Si ça continue à être la tasse de thé du PCF depuis l’arnaque du programme commun (dans lequel il a définitivement perdu son âme aux yeux de la majorité du peuple de gauche), qu’il continue sa stratégie de perdant qui le fait régulièrement descendre à chaque présidentielle, mais qu’il n’exige pas que la France Insoumise en pleine ascension, se court-circuite pour cautionner la bêtise de son homme providentiel agissant soi-disant au nom de tous les communistes, alors qu’ils sont de plus en plus nombreux à nous rejoindre en se demandant ce que peut bien vouloir faire Pierre LAURENT avec sa stratégie de larbin du PS. La porte est ouverte et les gens sincères désirant voir le peuple de gauche gagner cette élection et changer enfin quelque chose en rebattant les cartes sans les libéraux, nous rejoignent, ils sont les beinvenus. Quant aux autres : bon séminaire en cabine téléphonique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s