Co(h)n-Bendit se met en marche

cohn-benditDaniel Co(h)n-Bendit bénéficie sans conteste des privilèges réservés aux membres de la Caste : il peut déblatérer les pires inepties tout en recevant compliments et sourires amènes de ses frères d’armes journalistes. Ainsi ce jeudi 22 septembre sur France-Info, Daniel Cohn-Bendit s’est lancé dans une diatribe contre le peuple sous les rires hilares de ses comparses. Sa mise en marche dans les pas de Macron n’en éclaire qu’un peu plus la démarche de ce dernier.

« Le peuple n’existe pas. Il y a plusieurs peuples : le peuple de gauche, le peuple de droite, le peuple des homosexuels, le peuple des bis, le peuple des tris… ». Jean-Michel Apathie et Guy Birenbaum s’esclaffent, Daniel Cohn-Bendit vient de parcelliser la Nation. En deux coups de cuiller à pot, il vient de faire disparaître le citoyen et de réduire la personne à une identité communautaire, là idéologique, plus loin définie par la sexualité. Qui ne voit pas ce que recèle cette boîte de Pandore ? Qu’opposer à celles et ceux qui au nom de ce multiculturalisme revendiquent déjà le primat de leur identité communautaire face à l’adhésion républicaine partagée. Où s’arrête alors la définition de telles identités ? A la religion ? A l’ethnie ? A la race ?

A l’heure où notre pays ploie sous les revendications identitaires et subit les assauts de l’islam politique qui vise justement à assimiler le peuple à un groupe confessionnel, Daniel Cohn-Bendit est inconséquent et se pose en adversaire résolu de la République. C’est parce qu’il refuse de définir le peuple comme un corps politique constitué que Daniel Cohn-Bendit peut alors se permettre de remettre en cause sa souveraineté et donc d’échapper à celle-ci au nom d’un « despotisme éclairé » dont lui et la confrérie de la Caste seraient les dépositaires.

Mais ce que les bien-pensants ont retenu de la logorrhée de Daniel Cohn-Bendit, c’est l’appui qu’il a apporté à Emmanuel Macron en en faisant l’alternative à un second tour Sarkozy-Le Pen au prix d’arguments aussi travaillés que : « Si Sarkozy gagne la primaire le centre droit est orphelin, le centre gauche va-t-il se replier derrière Hollande ? Non. Donc, vous avez un espace. Si Macron sort à 3%, 4% derrière Sarkozy, tous ceux qui s’étaient repliés derrière François Bayrou filent vers Macron, tous ceux qui se replient derrière Hollande filent vers Macron et il est à touche-touche avec Sarkozy au premier tour« . Outch !!! Que n’avons-nous pas pensé plus tôt à une analyse politique aussi fine ? Peut-être parce que nous n’enfermons pas les citoyens dans des cases qui sont autant de cages verrouillées par les épiciers de la politique.

Ce que révèle le soutien de Cohn-Bendit, c’est surtout que la candidature de Macron ne fait sens que dès lors qu’elle permettrait de s’affranchir de la volonté populaire. L’élection présidentielle serait une onction populaire maquillée pour autoriser les « sachants » à se défier du peuple. De la longue marche à Macron, Cohn-Bendit avance décidément à reculons.

5 commentaires sur “Co(h)n-Bendit se met en marche

  1. MAURICE Jean-Louis dit :

    Détruire la notion même de Peuple pour laisser encore plus le champ libre à l’oligarchie, quelle déchéance !

  2. Vincentdb dit :

    Bonne lecture de notre ami Dany, mais qui l’écoute encore à part les copains de bistrots cités ? Comme BHL ou les guignols, on s’en remet une petite pour « rire » un peu. Et au suivant, hélas …

  3. Pascal dit :

    Cohn Bendit était déjà sur la mauvaise pente en 68 (j’y étais…). Il n’a pas cessé depuis de trahir non seulement les idéaux de 1968, mais aussi la Gauche de combat.
    Il a passé sa vie planqué dans un système politicien et non politique, au service de la bourgeoisie, comme on disait en 1968.
    Il est dangereux et méprisable. Vous entendez les jeunes ? Grattez la surface et vous comprendrez.
    Merci à toi François de ce billet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s