Entre les lignes: chronique du 8 octobre

argentLes infos totalement indispensables du jour pour le cas où vous les auriez loupées…

  • Carvounas dynamite les élections de parents d’élèves : A force de magouilles, c’est le système qui explose. Le sénateur-maire socialiste d’Alfortville Luc Carvounas, par ailleurs directeur de campagne de Claude Bartolone pour les régionales, ne souffre pas la contestation dans sa ville. Après avoir privatisé le périscolaire en 2014, il a été contraint par la mobilisation d’associations de parents d’élèves et d’associations locales à repousser d’un an la fin de la gratuité qu’il avait pourtant programmée pour cette rentrée. C’en était trop pour l’édile que de voir la piétaille du bas peuple se révolter. Il a donc cousu de fil blanc une nouvelle liste de parents d’élèves à sa main.

Lancée à la veille des élections de parents d’élèves, figurent notamment sur la liste sa soeur, son beau-frère, sa secrétaire particulière, une élu-e de sa majorité, un membre de son cabinet…on est prié de ne pas rire ! Sauf que voilà, même en tripatouillant les représentations, Luc Carvounas s’emmêle les pinceaux avec la démocratie. Ainsi mercredi 7 octobre a-t-il fallu une réunion d’urgence à l’inspection académique qui finalement a été contrainte d’annoncer l’impossibilité de tenir les élections de parents d’élèves dans 9 des 15 écoles de la ville ce vendredi du fait de nombreuses irrégularités touchant notamment la conformité des listes nouvellement déployées.  Au final, avec ce report de l’élection de plus d’un mois, c’est la démocratie à l’école qui trinque et l’une des plus fécondes méthodes d’implication citoyenne, celle des associations de parents d’élèves, qui fait les frais des manoeuvres politiciennes du petit baron alfortvillais.

  • La carte des territoires et les territoires à la carte : Dans le périmètre du Grand Paris, les conseils municipaux ont jusqu’au 22 octobre pour se prononcer sur la carte des futurs établissements de territoire (EDT) qui naîtront au 1er janvier 2016 et qui devront compter au moins 300.000 habitants. Dans le Va-de-Marne, tout le monde détourne les yeux et fait mine de ne pas voir que le gouvernement et la droite se sont entendus pour faire basculer sur le T12 les villes très à droite de Maison-Alfort et Saint-Maur afin de renforcer la majorité de droite sur ce territoire et de préserver une baronnie socialiste sur le T11 voisin auquel ces villes auraient dûes être rattachées. Ouf, Créteil et Alfortville sont saufs, Carvounas, Cathala et Dray successeur parachuté mais autoproclamé peuvent souffler ! La répartition du gâteau se fait à coups de petits arrangements entre amis à travers un pacte de non-agression. Mais ce sont bien les citoyen-ne-s qui en font une indigestion …
  • En football, Manuel Valls sent le jeu : Ce midi, la commission d’éthique de la FIFA a suspendu pour trois mois son président Sepp Blatter et son successeur pressenti Michel Platini. Supporteur éclairé, le Premier ministre Manuel Valls déclarait pourtant le 26 septembre 2015 : « Michel Platini est un grand dirigeant…et moi je lui fais entièrement confiance ». Au même moment, c’est la justice espagnole qui annonçait que Lionel Messi, celui-là même qui méritait fin mai une escapade du Premier ministre avec ses enfants et aux frais de la République pour assister à la finale de la Ligue des champions, serait bien jugé pour fraude fiscale. Allez Manu encore un effort. Un petit tour au Parc des princes peut-être ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s