Quand Bercy fait sa com’ sur le dos du contribuable…

SapinPour faire sa propagande, il n’y a pas à dire, le gouvernement a des sous ! 9 millions de contribuables ont ainsi dû recevoir ces jours-ci dans leur boîte aux lettres une missive individualisée datée du 7 septembre du ministère des finances pour leur expliciter au centime près le montant de la baisse de l’impôt sur le revenu dont ils bénéficient cette année (courrier type à retrouver ci-dessous).  L’objet n’est pas là de vous informer du montant de votre impôt, vous aurez feuille d’imposition par ailleurs, mais uniquement de vanter les mérites de l’action du gouvernement. Bref, de la propagande 100 % politicienne financée à 100 % par de l’argent public.

Pour son opération de com’, le gouvernement ne s’est pas contenté de nous faire les poches : il a aussi mis à contribution les agents du trésor public. Et à double dose ! Car c’est bien le montant de l’impôt avant réforme et après réforme qui a été calculé, avant d’être soigneusement placé dans une enveloppe affranchie au tarif en vigueur pour arriver dans les boîtes aux lettres. Bilan financier de l’opération ? La moindre des choses serait que le gouvernement joue la transparence sur l’ensemble des frais engagés pour cette opération.

Et le gouvernement aura bien du mal à justifier de l’intérêt de son opération de promotion. Celle-ci qui n’apporte strictement rien au contribuable sinon le devoir de se pâmer devant une baisse d’impôt dont le principe devrait immanquablement être porté au nues. Au contraire, de telles initiatives absurdes affaiblissent donc le rapport à l’impôt présenté en creux comme une « charge » pou les citoyen-ne-s. On voudrait affaiblir le consentement à l’impôt que l’on ne s’y prendrait pas autrement.

La dimension redistributrice de l’impôt sur le revenu n’est pas même abordée. Tout juste les citoyens apprennent-ils qu’ils font partie des « contribuables disposant de revenues modestes ou moyens ». Modestes ou moyens… Toute la rigueur scientifique de ce gouvernement dans ces qualificatifs. Et de fait, les plus riches ne mettront pas la main au portefeuille puisque l’argumentaire en ligne du ministère confirme que « cette année, aucune catégorie de contribuables ne verra augmenter son impôt sur le revenu ».

L’opération de com’ des Hollande’s boys n’est donc pas neutre, ni financièrement, ni idéologiquement. Que ceux qui demandent comme une litanie aux citoyens de se serrer la ceinture l’impose avec de l’argent public est d’autant plus choquant.

 

Ci-dessous, la lettre reçue par les contribuables « disposant de revenus modestes ou moyens » (sic)

Madame, Monsieur,

Conformément aux engagements du gouvernement, la loi de finances pour 2015 a allégé l’impôt sur le revenu pour les contribuables disposant de revenus modestes ou moyens.

Le barème d’imposition de vos revenus de 2014 déclaré en 2015 a été modifié notamment par la suppression de la première tranche d’imposition au taux de 5,5%.

Compte tenu de votre situation, vous bénéficiez de ces mesures. Votre impôt est de xxx ; sans les mesures prises par le gouvernement, il aurait été de xxx.

Veuillez recevoir tatati, tatatata…

Signé : Michel Sapin et Christian Eckert

Un commentaire sur “Quand Bercy fait sa com’ sur le dos du contribuable…

  1. MAÏS Jean Paul dit :

    Moi je n’ ai pas reçu ce tract de propaganda. Sans doute parce que mon impôt a augmenté de 1000 euros à revenu constant ? Mais j’ ai été beaucoup moins généreux avec les ONG.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s