Guillaume Peltier en garde à vue : la nouvelle garde de l’ancien monde

PeltierGuillaume Peltier a été placé ce jeudi 11 décembre en garde à vue par la division économique et financière de la police judiciaire de Nice. Il y tout juste 48h, Nicolas Sarkozy avait intronisé la marionnette médiatique à la direction de l’UMP. De l’Elysée d’hier et d’aujourd’hui à la présidence d’un parti, d’hier ou d’aujourd’hui, la Caste sans vergogne place ses amis pour défendre ses petits intérêts affairistes. Les dits amis sont d’autant plus compétents en la matière que, lorsqu’ils n’ont pas été biberonnés dans les appareils partidaires ce qui est pourtant la règle, ils ont été cooptés auprès du FN comme Guillaume Peltier. Du balai !

Au tour donc (encore) de Nicolas Sarkozy.  Tout juste élu président de l’UMP, l’ancien président de la République a pris soin de placer Guillaume Peltier dans les arcanes de son appareil. Il paraitrait que cela a crée des remous. Que de fausses indignations ! Ceux qui lui reprochent son passé au Front national sont les mêmes hypocrites de l’UMP qui ont abattu les digues idéologiques avec le FN depuis des années.

Si Nicolas Sarkozy tient tant à Guillaume Peltier, c’est que celui-ci est un pur produit du système. Au-delà de sa formation frontiste, Guillaume Peltier est une créature médiatique façonnée par médias oligarchiques BFM TV et I télé qui ont fait de lui leur invité permanent et leur chroniqueur à l’émission « le match de l’opinion ». Mais voilà qu’on apprend que Guillaume Peltier est aussi le co-fondateur de la société com1+. C’est à ce titre qu’il est aujourd’hui mis en examen dans l’attribution frauduleuse de marchés publics à Menton aux côtés de Guy Alvés, lui co fondateur de la société Bygmalion.

Ah Menton ! son joli front de mer, ses citrons, son maire Jean-Claude Guibal et ses affaires récurrentes. Déjà lui même mis en examen sur l’affaire du casino de Menton par exemple, puis connu pour ses appuis auprès de Renaud Donnedieu de Vabres (lui même mis en examen dans l’affaire Karachi) pour obtenir le musée Wunderman-Cocteau, il se trouve cette fois au centre d’une histoire de contrats réalisés par la société de Guillaume Peltier pour des sondages et des évaluations de politiques municipales. Or ces contrats prennent bien garde à ne pas dépasser les 15.000 euros qui obligeraient au passage en appel d’offre. Mieux vaut des petits arrangements entre amis que prendre le risque d’officier sur la place publique !

C’est que ce petit monde connaît parfaitement les rouages d’un système qui les sert et dont ils usent et abusent. Ils agissent tellement avec la force de l’habitude et des petits arrangements qu’ils en oublient qu’ils restent encore quelques règles que leurs amis au pouvoir n’ont pas encore eu le temps de défaire. C’est tout sauf un hasard si ce sont aujourd’hui les entourages les plus proches des détenteurs du pouvoir qui sont visés par ces enquêtes. Deux conseillers du château sont tombés, quatre ministres « historiques » du hollandisme ont dû faire leurs valises. Nicolas Sarkozy use lui des fusibles en attendant le coup de jus. Rien ne les arrête : l’impunité est leur conduite, l’arrogance leur manière d’être, telle est la Caste de l’ancien monde.

Guillaume Peltier est par ailleurs maire de Neung-sur-Bevron dans le loir-et-Cher depuis les municipales de mars 2014. On attend le rendu judiciaire de cette affaire pour voir jusqu’où l’édile considèrera, lui qui pose devant un fond de scène de l’UMP qui se fait le chantre des droits et des devoirs (voir ci-dessus), que ses droits ne sont pas contradictoires avec ceux de ses mandants et que les manquements à ses devoirs n’appellent pas à sa révocation.

Ce que lui ne fera de toute façon pas, le peuple doit pouvoir le faire. Il est grand temps qu’un coup de balai magistral vienne faire place propre et neuve. Le château d’ombre sur lequel repose la 5ème République, une fois mis au grand jour, doit s’écrouler. Mais il ne suffit pas d’attendre que le temps passe et être des spectateurs passifs du maquillage et de la reprise en mains par les tenants de l’Ancien régime. Cela ne pourra être possible qu’avec l’irruption du peuple sur la scène qui, reprenant ses droits, sa souveraineté et son pouvoir, chassera les ténèbres qui obscurcissent chaque jour plus l’horizon de notre patrie républicaine. Vite la 6e République !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s