Affaire Arif : Ce qui est bon pour Hollande n’est pas bon pour le peuple

KhArifader Arif frappé par les affaires judiciaires, François Hollande lui a demandé de démissionner de son poste de secrétaire d’Etat pour espérer ne pas être éclaboussé à son tour.

C’est pourtant le même qui va retrouver d’ici un mois son fauteuil de député avec l’accord tacite de la caste, président compris.

Comme pour Cahuzac, Thevenoud ou Balkany, le peuple se voit imposer un retour sans droit de suite faute d’avoir pu se prononcer par le biais d’un référendum révocatoire.

Le devoir envers Hollande n’a d’égal que le mépris affiché du peuple.

Ça suffit ! Arif dégage !

Communiqué du Parti de gauche

Francois Cocq, secrétaire national

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s