De l’éducation nationale à l’éducation régionale : merci Hollande !

ARFCommuniqué du Parti de Gauche

De l’éducation nationale à l’éducation régionale : merci Hollande ! 
   
Avec sa réforme territoriale, François Hollande a engagé la déconstruction du bien commun : l’éducation nationale se prépare à devenir l’éducation régionale.  
 
François Bonneau affirmait ainsi hier au nom de l’ARF (*) que  » la plupart des Régions aujourd’hui sont dans l’état d’esprit de travailler sur une chaîne complète de l’éducation à partir du primaire « . Les barons locaux souhaitent désormais récupérer tous les domaines éducatifs et notamment  » accompagner l’innovation pédagogique  » autour de contrats tripartites pour les instances de  » gouvernance de l’Education Nationale « .  
 
Adepte du lamentable « Qui paie décide » désormais importé à l’Ecole par la réforme territoriale, François Hollande se fait fossoyeur de la patrie républicaine. 

Non seulement l’éducation doit être retirée des mains de tous les vautours qui lui tournent autour : financiers, patronat, religieux, clients et consommateurs ; mais il faut désormais aussi en éloigner ces apprentis sorciers qui nous dirigent ! 
 
Il est hors de question de subir une réforme territoriale bidouillée sur un coin de table pour servir les intérêts de la caste et qui frappe le principe d’égalité jusque dans l’Ecole. C’est au peuple de décider de l’avenir de son pays et de l’éducation de ses enfants. Vite, la constituante ! 

François Cocq, secrétaire nation en charge de la réforme territoriale

Magali Escot, responsable nationale éducation

(*) ARF : Association des régions de France

2 commentaires sur “De l’éducation nationale à l’éducation régionale : merci Hollande !

  1. Catalina dit :

    De plus l’école privée surfe sur la non application (autorisée !) de la réforme des rythmes elle assume également totalement la sélection des « élites ». On arrive à l »Américanisation du système scolaire, sauf (et l’exception est de taille) que ce sont nos impôts qui payent les salaires des profs du privé. Quand la soit disant gauche privilégie autant le privé et la régionalisation. Quand notre système est de plus en plus inégalitaire et que la fausse gauche au pouvoir renforce encore ces inégalités (les enfants de chaque ville et chaque village ont des écoles différentes et des horaires différents « grâce » aux rythmes), il convient de réagir rapidement. Il faut rétablir l’Ecole Républicaine qui forme de la même façon sur tout le territoire les citoyens de demain.

  2. cecgregoire dit :

    A reblogué ceci sur "De Rimes & De Luttes" et a ajouté:
    La 6e République sera écosocialiste certes, mais jacobine et égalitaire. Ou elle ne sera pas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s