Les caresses de Barroso et la claque du peuple

hollande Commission européenneCommuniqué du Parti de Gauche suite à l’avis rendu vendredi 15 novembre par la Commission européenne sur le budget national à l’étude au Parlement.

Les caresses de Barroso et la claque du peuple

Dans les pas de Nicolas Sarkozy, François Hollande avait lâchement abandonné la souveraineté budgétaire de notre pays à la Commission européenne. Il vient en guise de remerciements de recevoir le baiser qui tue de la part de Barroso.

Avant même que les députés et sénateurs français aient pu délibérer sur le budget, les chiens de garde bruxellois de la finance jamais rassasiés viennent de leur enjoindre de poursuivre et accélérer la saignée tant sur retraites que pour   » réduire le coût de la main d’oeuvre”.

Voilà ce qu’il advient quand les capitaines de pédalo en baissant le pavillon jettent à l’eau le drapeau !

Le 1er décembre, face au peuple, Barroso devra rengorger ses avis et recommandations. C’est pour une Révolution fiscale et contre l’augmentation de la TVA que le peuple marchera sur le portique du Medef installé à Bercy et dont Hollande a donné la concession à Barroso.

François Cocq

Secrétaire général du Parti de Gauche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s