La rigueur est une machine à implosion

Les déclarations de Delphine Batho qui « n’accepte pas […]le tournant de la rigueur qui ne dit pas son nom et qui prépare la marche vers le pouvoir de l’extrême droite dans notre pays » percent à jour de l’intérieur la politique déliquescente mise en place par le gouvernement.

L’austérité que le peuple refuse, Jean-Marc Ayrault est contraint de l’imposer d’autorité au sein du gouvernement comme l’avoue Delphine Batho :  » Quelque chose a changé dans le fonctionnement gouvernemental, c’est fini, la collégialité au sein du gouvernement ».

Les collusions jusqu’au plus hauts sommets de l’Etat évoquées par Delphine Batho témoignent de l’étau de l’oligarchie. Selon elle, le gouvernement a cédé à « certaines forces économiques », liées notamment au gaz de schiste et au nucléaire.  « Ces forces […] ne se sont pas cachées de vouloir ma tête. Mais si le gouvernement avait été solidaire, elles n’y seraient pas parvenues ».

Face à la finance et aux lobbies des puissants, l’écologie ne peut pas être qu’un supplément d’âme comme c’est le cas pour François Hollande mais bien l’outil de la grande bifurcation.

L’heure est à la confrontation. Le parler dru et cru de Delphine Batho y invite toutes celles et ceux qui grossissent aujourd’hui le camp de ceux qui résistent face à l’austérité et refusent la main-mise du système. 

Face au défragmenteur Hollande, c’est bien un Front du peuple qui se dessine.

 

Un commentaire sur “La rigueur est une machine à implosion

  1. Un partageux dit :

    Que Delphine Batho, qu’on n’a jamais connue plus musclée qu’une soupe aux navets, se prenne le statut de l’objection de conscience en dit long sur les états d’âme au sein du gouvernement Valls-Ayrault…

    Mais, hélas ! le licenciement de Batho ne donnera guère d’espoir aux six millions de chômeurs recensés par Pôle-emploi le mois dernier. En effet Popôle a fourni un effort supplémentaire en radiant plus de trois cent mille personnes contre deux cent cinquante mille en mois « normal ». Additionnées à tous les chômeurs recensés — si, pour une fois, on n’oublie pas les DOM TOM et autres astuces des catégories A à (bientôt) Z… — on vient de dépasser les six millions de chômeuses et chômeurs dont plus de la moitié ne sont pas indemnisés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s