Débandade et hypocrisie sur l’acte 3 de la décentralisation

LebranchuJean-Pierre Bel, Président du Sénat, vient d’humilier le gouvernement en annonçant lui-même que le gouvernement allait “revoir totalement sa copie et le calendrier” sur l’acte 3 de la décentralisation qui devait pourtant passer en conseil des ministres le 10 avril prochain.

Marylise Lebranchu et le gouvernement se sont fracassés sur le ciment républicain et le refus de voir notre pays vendu à la découpe et fractionné en baronnies comme au temps de l’ancien régime.
Le Parti de Gauche n’est pour autant pas dupe de la manœuvre de diversion qui vise d’abord à imposer  à marche forcée, sans et contre le peuple, les métropoles qui sont autant d’enclaves dont les règlements ne sont plus ceux de la République.  Le Parlement ne s’y est pas non plus trompé, lui qui refuse le rôle de godillot que cherche à lui assigner le gouvernement.
Ce n’est pas un découpage de l’acte 3 qui est attendu, c’est une refonte qui remplace la compétitivité par l’égalité et la solidarité et le féodalisme par la démocratie.
Communiqué du Parti de Gauche
Paris le 2 avril 2013
François Cocq, membre du bureau national

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s