Un cercueil en Sapin pour l’Ecole

header_diapo_1Effaré à la découverte de la nouvelle campagne promotionnelle orchestrée par le ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle (!) et du dialogue social dirigé par Michel Sapin (à retrouver ici), je me suis permis de réagir sous la forme d’un communiqué publié par le Parti de Gauche que je vous invite à retrouver ci-dessous.

Communiqué du Parti de Gauche

Un cercueil en Sapin pour l’Ecole

Michel Sapin et le Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social viennent de sortir une publicité sous forme de carte postale pour promouvoir auprès des jeunes les emplois d’avenir avec le slogan : « Sans diplôme, tu trouveras jamais du boulot ».

L’effet de manche masque mal la remise en question honteuse de la place du diplôme et des qualifications. C’est implicitement reconnaître que ce n’est plus à l’Ecole d’assurer la qualification de tous mais que les entreprises et collectivités locales peuvent prendre en charge les 150.000 jeunes qui sortent chaque année du système scolaire sans qualification.

Lorsque ce gouvernement s’adresse aux jeunes, c’est donc pour encourager les sorties sans diplôme et créer de la sorte des salariés de seconde zone munis d’emplois d’avenir toujours plus précaires. Le spectre des contrats première embauche (CPE) n’est décidément pas si loin.

Le Parti de Gauche appelle le gouvernement à la raison et demande à ce que cette campagne promotionnelle indécente et dangereuse soit immédiatement annulée. A l’heure où la future loi d’orientation scolaire est discutée, il ne saurait y avoir d’autre mot d’ordre pour le pays que : « Pas un jeune sans qualification ».

Un commentaire sur “Un cercueil en Sapin pour l’Ecole

  1. Un partageux dit :

    1) Cette campagne de pub n’est plus très nouvelle.

    2) Bon, je vais maintenant me faire l’avocat du diable. (Ah, Partageux avocat du PS, on aura bien tout vu !) Je ne suis pas certain que l’intention que tu prêtes à Michel Sapin soit fondée. J’ai le sentiment que l’on a voulu dire : bon, tu as échoué à l’école, mais ne reste pas sur cet échec, on te propose un truc pour rejouer une deuxième partie.

    3) L’ennui est que l’on a confié la communication à des gens de la pub qui ne savent que souiller leurs culottes comme des gamins pas encore maîtres de leurs sphincters. C’est toute la pub qu’il faut remettre à sa place dans un baril de lessive avec des élastiques sur les côtés.

    4) Cela dit ces emplois d’avenir sont une goutte d’eau apportée à un désert desséché. C’est cinq millions d’emplois qui manquent et pas cent cinquante mille. Et cette opération veut oublier que le chômage n’est pas dû à un manque de formation mais à un manque d’emplois. Combien de gens compétents, formés, expérimentés et diplômés vont chaque mois dire bonjour à Popaul Emploi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s