Apprentis sorciers

Ce jeudi 25 octobre, Liberation titre « Les apprentis » avec une photo à la Une de François Hollande et Jean-Marc Ayrault. Le même jour, le journal Le Parisien propose (ou plutôt impose) un supplément de 4 pages sur l’apprentissage. A y regarder de plus près, celui-ci est en réalité un supplément publicitaire du Conseil régional d’Ile-de-France pour vanter les vertus de l’apprentissage.

Si Jean-Paul Huchon est dans l’hémicycle régional le thuriféraire des politiques d’austérité, il trouve pourtant des marges de manœuvre pour financer avec l’argent du contribuable une apologie de l’apprentissage. Comme quoi tout est une question de choix politiques. Les siens prêtent pour le moins à discussion.

Car le pire est à venir pour ce qui est du contenu de cette promotion. Ce contenu est de la seule responsabilité du Conseil Régional d’Ile-de-France puisqu’il est bien spécifié que « les rédactions du Parisien et d’Aujourd’hui en France n’ont pas participé à la réalisation de ce dossier ». La ligne est donc fixée par l’éditorial qui se résume entre la première et la dernière phrase : «  Dans un pays où « Passe ton bac d’abord » est devenu slogan, les préjugés sur l’apprentissage ont la vie dure. […] En facilitant l’accès à l’emploi et en redonnant par cette pédagogie singulière, le goût à certains d’apprendre, « Passe ton apprentissage d’abord » pourrait bien devenir le slogan de l’avenir».

Le résumé est limpide : il faudrait substituer l’apprentissage au bac et à l’enseignement technologique et professionnel. C’est la déclinaison avancée de la loi de décentralisation actuellement à l’étude (et déjà rédigée selon Marylise Lebranchu, la ministre en charge de la question !), qui vise à « octroyer [aux régions] une responsabilité directe dans l’évolution de la carte des formations professionnelles ».  François Hollande précise même : « deux réformes seront donc nécessaires : la complémentarité entre les formations en apprentissage et celles sous statut scolaire et la définition d’une carte des formations que les régions prépareront en dialogue avec l’Etat ». Les régions se substitueront à l’Etat pour décider de la carte des formations et le tout apprentissage sera étendu, sous couvert de « complémentarité », en troquant des fermetures de sections en lycées professionnels contre des ouvertures en apprentissage.

La Région Ile-de-France a bien entendu le message et entend le décliner immédiatement. Les zélés adorateurs des vieilles lubies libérales ne sont pas toujours ceux que l’on croit. Pour mémoire, le vice-président en charge de l’apprentissage au conseil régional d’Ile-de-France n’est autre qu’Emmanuel Maurel, celui-là même qui représentait « l’aile gauche » du PS il y a quelques jours lors du vote interne pour le poste de premier secrétaire.D’apprentis à apprentis sorciers, il n’y a qu’un pas.

6 commentaires sur “Apprentis sorciers

  1. […] un numéro promotionnel rédigé par la Région est consacré à l’apprentissage. On y lit l’immense bêtise selon laquelle il faudrait remplacer le refrain « passe ton bac d’abord » par […]

  2. pascal pg07 dit :

    Au bas de cet article, une pub:

    Trading 212
    Profitez du Trading
    Devises Or Pétrole
    Compte démo gratuit de 10 000 euros
    Vendre Acheter

    C’est une blague ou quoi?

    • francoiscocq dit :

      Malheureusement non !
      C’est le lot de ceux qui montent un blog de la sorte d’être victimes de l’invasion publicitaire.
      Mais promis, dès que possible, je bascule ce blog sur un hébergeur où nous serons tous à l’abri de ce formatage des esprits (et je suis preneur de tout soutien technique en ce sens🙂 ).
      Fraternellement
      François Cocq

      • pascal pg07 dit :

        Je ne suis pas en mesure, hélas, de vous apporter le soutien technique dont vous auriez besoin mais votre réponse m’a rassuré.

        Salut et Fraternité,
        Pascal PG07

  3. partageux dit :

    Il faut être prudent avant de condamner ou louer une forme d’enseignement. L’apprentissage garde l’image d’un temps où l’arpète balayait l’atelier. Ce qui a (parfois) changé. Je connais ainsi une association qui forme en apprentissage des gens qui ont acquis préalablement un diplôme universitaire en histoire de l’art. Une cadre de grosse boîte de mes relations, maître d’apprentissage d’une femme qui a un bac plus cinq en comptabilité, me dit qu’elle aurait bien aimé avoir eu les conditions financières de « son » apprentie pour sa propre formation : elle, elle n’a jamais reçu la moindre rétribution pendant toute la durée de ses longues études…

    Par ailleurs il y a des gamins qui se déplaisent souverainement à l’école qui n’est pas faite pour eux. J’ai mis longtemps à comprendre pourquoi j’ai tant détesté l’école et pourquoi je l’ai abandonnée prématurément. Il y a une spécificité de l’école française qui accorde une très grande importance à l’abstraction. Les élèves qui n’aiment pas ou sont mal à l’aise avec l’abstraction sont tout simplement rejetés. Et on rejette aussi trop facilement tout enseignement qui ne serait pas basé sur l’abstraction…

  4. […] L’absence manifeste de ruptures après cinq ans de sarkozysme avait déjà choqué. Mais le jusqu’au-boutisme du ministre sur le livret de compétences par exemple touche désormais ses limites. Pour autant, Vincent Peillon continue à chercher l’équilibre entre les gages à donner au monde éducatif et l’allégeance faite au patronat sous couvert d’austérité. Comment lire sinon l’interview du premier Ministre Jean-Marc Ayrault au Parisien-Aujourd’hui en France le 30 octobre dans laquelle il cède aux sirènes du patronat et prône la découverte de l’entreprise dès le CP ! (voir le communiqué de réaction du Parti de Gauche ci-dessous et une réaction surhttps://cocq.wordpress.com/2012/10/30/le-ayrault-du-patronat/). Dans la même veine, nous avons eu droit cette semaine aux attaques répétées contre les voies professionnelles et technologiques auxquelles le gouvernement veut substituer le dogme du tout apprentissage en s’appuyant sur le nouvel acte de décentralisation (voir ci-dessous la tribune de Francis Daspe publiée le 30 octobre dans L’Humanité et l’article de blog https://cocq.wordpress.com/2012/10/25/apprentis-sorciers/ ). […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s